Avant/Après : changement radical pour cette pizzeria du centre ville Rennais

C’est l’aventure d’une jeune femme de 27 ans, qui après avoir gravit patiemment tous les échelons de la restauration durant plusieurs années, décide de rassembler toutes ses économies, pour se lancer dans l’achat d’une pizzeria dont elle aura la gérance. Située rue Saint Melaine, en plein coeur historique de la ville de Rennes, la Di trevi l’authentique, jouie déjà d’une jolie réputation, qu’elle doit notamment à ses immenses pizzas généreusement garnies. Outre l’appel du ventre, les habitués et les touristes viennent, et reviennent également, pour l’ambiance chaleureuse, presque familiale, et la déco vintage, chinée au fil du temps.

Afin d’insuffler un nouveau dynamisme, mais également marquer de son emprunte son établissement, la propriétaire souhaitait  transformer le restaurant en lieu de vie authentique, tendance et personnalisé, mais sans le côté aseptisé qu’il peut parfois emprunter, et biensur en conservant l’esprit qui en fait toute sa particularité.

Coup d’oeil

  • Date de rénovation : Automne 2016.
  • Superficie : 210 m2.
  • Budget : 5000 euros.

 

Avant

Auparavant, dès son arrivée, le client tombait sur un petit coin plein de fouilli, où se côtoyaient affaires du personnel, journaux, prospectus, et autres objets que l’on ne savait où ranger. On ne pouvait pas dire que c’était très accueillant.

 

Après : Petit coin détente

Dans mon cahier des charges, je devais exploiter cet espace en le transformant en un petit cocon, où les clients pourraient patienter confortablement, le temps que leur table soit redressée, en prenant un apéritif par exemple, ou bien, en terminant tranquillement leur repas devant un café, et s’informant des dernières nouvelles du jour.

Le budget très serré nous a obligé à faire des choix ; ce relooking s’est donc opéré à la manière d’un homestaging. Nous avons tout d’abord désencombré aussi bien le sol, que les murs. Nous avons ensuite repeint ses derniers d’un bleu cobalt, auquel nous avons assorti un tapis moelleux, dans le but de cacher le sol, et de renvoyer une image chaleureuse. Nous avons récupéré un gros fauteuil en tissu beige, des radios anciennes et une affiche déjà présentes dans le restaurant, pour les associer à une table basse, un porte revu, une lampe en bambou, des coussins et un miroir soleil achetés dans des enseignes de décoration. Enfin, nous avons chiné un fauteuil barbier pour 250 euros.

 

 

 

 

Avant

L’espace bar était lui aussi un peu laissé à l’abandon : les deux manges debout servaient vraisemblablement de consoles pour le personnel, plutôt qu’autre chose. Le restaurant perdait donc en capacité de places assises, et là encore l’image de désordre régnait.

 

 

 

Après : Espace convivial

Afin d’annoncer l’identité du lieu, nous avons fait appel à un artisan de la région qui nous a créé sur-mesure, l’enseigne en laiton martelé, que nous avons placé à l’entrée, face au bar. Nous avons conservé les manges-debout, que nous avons rassemblés sous l’enseigne, puis nous avons acheté des fauteuils hauts en métal noirs et en simili cuir marron pour un rendu beaucoup plus moderne, qu’une proposition toute en bois.

 

Avant

Dans la salle principale, même si l’on aime l’esprit brocante, tout était vraiment trop dépareillé : il fallait retrouver une certaine unité.

 

Après : Salle principale, inspiration Gadsby

Pour donner de la profondeur à la pièce, et du cachet, nous avons peint simplement le mur du fond toujours en bleu cobalt, et les murs latéraux en blanc. Afin de renforcer cette idée, nous avons créé un mur de miroirs avec tous ceux qui étaient éparpillés auparavant un peu partout dans le restaurant. Nous avons recouvert les banquettes d’un simili cuir noir, facile d’entretien, pour une petite touche contemporaine. Toujours au niveau des assises, nous avons conservé des chaises en bois, repeintes d’autres en noires puis acheté quelques sièges en tissu à 25 euros pièce. Enfin nous avons remplacé les luminaires bocaux par des globes en laiton.

 

Avant

 

Après : Place des Amoureux 

Cette table, un peu à l’écart était souvent plébiscité par les amoureux : Nous nous sommes donc étaler à répondre à cette demande. Nous avons délimité l’espace grâce à un papier peint vinage, puis nous avons remplacé le lampadaire pour un meilleur éclairage.

 

Avant

Ce dernier espace était tristounet et froid : il fallait lui redonner vie, tout en mettant en valeur le magnifique mur en pierres.

 

Après : Seconde salle, ambiance exoticovintage

Ici c’est un bleu lagoon qui revêt le mur du fond, pour une invitation au voyage. Les poutres et les huisseries ont été repeinte en noires pour un rendu plus moderne. La banquette a également été changé, tout comme les autres assises : de magnifiques chaises en rotin gris, répondent à de belles chaises en bois. Enfin les luminaires en tissu ont été remplacé par de sublimes suspensions en lamelles de bois .

 

• conseils • décoration d’intérieur • décoration • rénovation • relooking • homestaging • sur-mesure • stylme

Partager cette page

Déco, Mes posts